Notícia

UniverSmartphone (França)

Amazonie : des images saisissantes des incendies, pourquoi c’est grave

Publicado em 23 agosto 2019

Por Agência France Presse

INCENDIE – Les feux qui consument une partie de l’Amazonie suscitent une réelle indignation dans l’opinion publique mondiale. La communauté scientifique est de plus en plus inquiète, craignant une réaction atone des autorités brésiliennes.

10:35 – Le mouvement de Greta Thunberg appelle à manifester devant les ambassades brésiliennes
Fridays for future, le mouvement lancé par Greta Thunberg, appelle à manifester pour réagir aux incendie en Amazonie. Le mouvement appelle à se rendre devant les ambassades et les consulats brésiliens à travers le monde pour dénoncer les incendies dans la forêt amazonienne brésilienne et l’inaction de certains responsables politiques. Sur Facebook, l’évènement “SOS for Amazonia” du mouvement affiche actuellement 634 participants et environ 1600 intéressés.

10:14 – Le président brésilien dénonce une “psychose environnementale”
Jair Bolsonaro continue de rejeter toute responsabilité dans les incendies qui ont lieu dans l’Amazonie. Sous le feu des critiques, il a martelé qu’il était tout aussi valable d’accuser ‘les indigènes, les Martiens ou les grands propriétaires terriens”. Et d’ajouter, manifestement agacé : “Mais les plus forts soupçons pèsent sur les ONG. […] Si le monde entier commence à dresser des barrières commerciales [contre le Brésil] notre agronégoce va chuter, l’économie va reculer. Cette psychose environnementale nous empêche d’agir”.

09:50 – Les incendies en Amazonie, “un phénomène extrême et total”
La philosophe Joëlle Zask, auteure de “Quand la forêt brûle”, a donné quelques clés au Figaro sur le phénomène qui survient en Amazonie. “Les feux de forêt prennent depuis quelques années une ampleur telle qu’ils sont désormais appelés des ‘mégafeux’. […] . C’est un phénomène extrême et total. Contrairement aux autres effets du réchauffement climatique qui sont progressifs, les mégafeux sont très soudains et brutaux. On ne peut pas s’y adapter, et on n’a pas les moyens de les éteindre. Seuls la pluie, la neige ou la disparition de combustibles, qu’il n’y ait plus rien à brûler, peuvent les arrêter. Ils laissent après leur passage un paysage de désolation traumatisant pour qui a pu le contempler”, dit-elle.

09:33 – Une pétition pour demander aux autorités brésiliennes davantage de mobilisation
Un avocat brésilien a mis en ligne une pétition sur Change.org, intitulée “Stoppons l’incendie de la forêt amazonienne !”. “Nous demandons aux autorités d’ouvrir une enquête afin de déterminer les causes de l’augmentation des incendies dans cette région et de demander des comptes aux coupables”, explique l’avocat, qui a déjà recueilli près de 2,5 millions de signatures.

09:18 – “Si l’Amazonie était détruite, ce serait la gâchette d’une hausse de la température”
La militante écologiste brésilienne Marina Silva, lauréate du prestigieux prix Goldman Environmental en 1996, a accordé une interview à l’AFP dans laquelle elle apporte son éclairage. “Le monde est terrorisé parce que l’Amazonie a une double fonction : c’est un régulateur de la planète par ses fonctions environnementales mais, en même temps, si elle était détruite, ce serait la gâchette d’une hausse de la température qui activerait d’autres gâchettes en relation avec la biologie marine, les fontes des glaces…”. L’ancienne ministre ajoute : “Le Brésil sait et a la technologie pour contrôler cette situation. Le problème c’est que le gouvernement a abandonné ces politiques (…) et se méfie des scientifiques du secteur environnemental, des écologistes. C’est le moment pour les entrepreneurs, qui ont une autre conscience, de commencer à agir pour protéger jusqu’à leurs propres affaires”.

09:11 – “Un épisode critique”, indique une scientifique brésilienne
La biologiste Marta Marcondes, professeure de l’université municipale de São Caetano, interrogée par l’AFP, a fait part de son inquiétude après avoir analysé les traces de pluie tombée le 19 août à Sao Paulo, lorsqu’un nuage de fumée a recouvert la ville. “Je n’avais jamais vu une telle situation, c’est un épisode critique”, dit-elle, assurant avec détecté “une très grande quantité de particules fines” dans les précipitations. 

09:00 – Greenpeace France dénonce “un véritable drame mondial”
Interrogé ce vendredi matin sur Europe 1, Clément Sénéchal, porte-parole et chargé de campagne climat et forêts chez Greenpeace, a également ciblé la responsabilité du gouvernement brésilien. “Ce qui est en train de se passer est un véritable drame mondial. […] Les forêts tropicales sont des puits de carbone, elles stockent le carbone, donc, quand elles brûlent, elles rejettent d’énormes quantités de CO2 dans l’atmosphère. Ce sont aussi d’immenses réservoirs de biodiversité”. Et d’ajouter : “Jair Bolsonaro a démantelé les agences d’État chargées de protéger la forêt, il a limogé récemment le directeur de l’institut scientifique brésilien qui mesure la déforestation, il a affaibli un certain nombre d’ONG dont la mission est de documenter ce qui se passe en Amazonie, il a affaibli les droits des autochtones. […] Il a une politique dont l’objectif avoué est de vendre à la découpe la forêt amazonienne à l’agro-business brésilien”.

08:51 – Des photos trompeuses sur les incendies en Amazonie
Emmanuel Macron n’est pas le seul à avoir mis en ligne une image très datée pour parler de la crise actuelle en Amazonie. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses photos circulent pour alerter l’attention sur la situation avec de nombreux cliches non authentiques. Le service AFP factuel a par exemple des images d’incendies prises il y a trente ans, ou des images d’animaux qui n’ont parfois même pas été prises au Brésil. Le compte Twitter de leur rédaction a recensé quelques exemples dans un fil Twitter :

Des dizaines de milliers d’internautes ont alerté hier sur les incendies en Amazonie, utilisant le mot-dièse #PrayForAmazonas. Mais de nombreuses publications virales s’appuient sur des images anciennes ou prises dans d’autres lieux
➡️https://t.co/spXpfziulf #AFP
1/5
— AFP Factuel ???? (@AfpFactuel) August 22, 2019

08:49 – Alerte sur le “corridor de fumée” provoqué par les incendies en Amazonie
Si la saison sèche actuellement en cours au Brésil est propice aux départs de feu, le phénomène de “corridor de fumée”, à l’image de celui provoqué par les incendies en Amazonie, n’est pas systématique. “Les incendies se produisent toujours à cette période de l’année. Mais le couloir de fumée ne se forme pas chaque année, pour des raisons telles que le nombre d’incendies et leur intensité, le type de combustible, l’humidité du sol et les problèmes météorologiques”, a expliqué Santiago Gassó, chercheur à la Nasa, dans une interview accordée au média brésilien UOL Noticias.

08:48 – La déforestation est à l’origine des incendies en Amazonie, selon un chercheur
Paulo Moutinho, chercheur à l’Institut de recherche environnementale sur l’Amazonie était interrogé par l’AFP au sujet des incendies dans la région. “La déforestation explique la majorité des incendies” a-t-il assuré. “Historiquement, ils sont liés à l’avancée de la déforestation […] Les incendies ont toujours eu une origine humaine, le feu est utilisé pour nettoyer des zones déjà déforestées, pour ouvrir des pistes ou pour préparer des terres à la culture. Le manque de prévention fait que ces incendies se propagent à des zones plus sèches qui n’étaient pas destinées à être brûlées.” a-t-il expliqué.

LIRE PLUS

Pourquoi les forêts amazoniennes sont-elles à ce point en proie aux flammes ? Il faut bien comprendre que des milliers d’incendies ont lieu chaque année sur cet immense territoire, compte tenu des spécificités géographiques et géologiques. La sécheresse, la chaleur et les caractéristiques climatologiques exposent l’Amazonie aux incendies. Mais pour de nombreux scientifiques brésiliens, l’augmentation des incendies est liée à la déforestation, qui s’accélère depuis la prise de fonction de Jair Bolsonaro. Il est d’ailleurs établi que la sécheresse est moins importante que les années précédentes, alors que les feux s’intensifient. Le président brésilien, lui, botte en touche et ironise. Interrogé par les médias brésiliens, il a même lancé devant les caméras que les incendies “pourraient provenir d’actions criminelles des ‘ONGéistes'” pour attirer l’attention contre (s)a personne, contre le gouvernement brésilien”. “‘Mais je ne l’affirme pas”, a-t-il ajouté.

Essa notícia também repercutiu nos veículos:
Estadão.com Portal Exame O Estado de S. Paulo Folha.com Folha.com Paris Match (França) online Liberdades Congresso em Foco A Crítica (AM) online Terra Plurale online Jornal Joseense News Esteta Blog do Pedlowski Inovação Tecnológica MSN Brasil Conexão Tocantins Jornal da Ciência online Montevideo Portal (Uruguai) Zero Hora online Mix Vale Terra Le Point (França) online Jornais Virtuais Boa Vista Já Pampulha online O Tempo (Contagem, MG) online Super Notícia 91,7 FM O Tempo online Desacato Planeta online MSN Brasil Folha de Pernambuco online Yahoo! Radar Santa Maria Portal do Holanda Televisa (México) O Eco Blog Jornal da Mulher Blog do Axel Grael TN Sustentável W Rádio Brasil Portal Neo Mondo Algomais online SP Agora Projeto Colabora WikiTribune (Reino Unido) El Comercio (Equador) Em Tempo (Manaus, AM) online Agência France Presse Le Parisien (França) online Le Journal de Montréal (Canadá) online El Universal (México) online El Economista (Argentina) online EcoDebate Cariri, como eu vejo Yahoo! (França) Montevideo Portal (Uruguai) Larsavision.tv (México) Journal de Brazza (Congo) El Día (Argentina) online Blog do Hélcio Silva Atemporal Terra Climatempo Actualité Israel .com (Israel) Correio Popular Climate News Network (Reino Unido) News Locker Yahoo! (França) Nouvelles Du Monde (EUA) Vanguardia (México) Maville.com (França) Mega Curioso Maville.com (França) Maville.com (França) A SociedadeRN Amazônia Journal du Tchad.com (Chade) Izland BipBip (França) Le Défi Plus (Maurício) online Journal de Conakry.com (Guiné) Mosaïque FM (Tunísia) online Journal du Cameroun.com (Camarões) Ouest-France (França) online Le Journal de Québec (Canadá) online Orange Actu (França) TV5Monde (França) online Sciences et Avenir (França) online Le360 (Marrocos) La Libre Belgique (Bélgica) online Geo (França) online La Dernière Heure (Bélgica) online Bourse Direct (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Maville.com (França) TN24 (Tunísia) Journal du Senegal.com (Senegal) Journal du Niger.com (Niger) Journal du Gabon.com (Gabão) Maville.com (França) Journal du Benin.com (Benin) RTL Info (Bélgica) Tambacounda.info (Senegal) ImprenÇa Maville.com (França) Maville.com (França) Mopays.com (Maurício) Journal De Kinshasa.com (Congo) Revista Ecológico online L'Echo (Bélgica) online MSN (França) Maville.com (França) Maville.com (França) Le Monde d'Antigone El Mañana (México) online Sin Frontera Magazine (México) online Tamaulipas En Línea (México) Punto y Coma (México) Grillo Político (México) En Mocoa (Colômbia) La Hora (Peru) El Sol del Poniente (México) La República (Peru) online Classifique 106.5 (Argentina) online 24 México (México) FM Blue 105.3 (Argentina) online Palco Noticias (México) Por Esto! (México) online 24 Heures (Suíça) online Tribune de Genève (Suíça) online APWR - Associação Park Way Residencial O Blog de Piancó PressFrom - Brasil NSS Oaxaca